Un chat a-t-il la notion du temps ?

En fonction de leurs différents comportements, on peut penser que les chats voient le temps passer ou semblent se repérer dans le temps. Même s’ils sont réputés pour être solitaires, de nature observatrice, indépendants et autonomes, ils ont une excellente connaissance de leur environnement. Dans cet article, voici une brève explication sur la notion de temps du chat.

Les différents signes prouvant la notion de temps du chat

Chez les chats, le temps passe plus lentement. Leur perception du temps est tout à fait différente de celle des hommes, vu qu’ils ont un métabolisme plus rapide. Il se peut même qu’ils possèdent une horloge interne qui leur permet de mesurer la durée d’un événement et donc du temps qui passe. De nombreuses personnes montrent leur étonnement face à la ponctualité de leur chat.

A lire également : Découvrez les caractéristiques uniques des races de chats

Par exemple, certains chats servent de réveil matinal à leurs propriétaires chaque jour à la même heure. De même, tous les jours, à la même heure, ils ont l’habitude d’attendre à la porte, le retour de leur maitre, comme s’ils savaient son heure de retour. Enfin, ils ont aussi cette aisance à faire comprendre qu’il est temps de manger ou à manifester leur mécontentement.

Comment mesurent-ils le temps ?

Il est clair que les chats ne peuvent pas vraiment lire l’heure, mais ils disposent de plusieurs moyens pour se repérer dans le temps, à savoir : les positions du soleil, le chant des oiseaux le matin. Toutefois, pour avoir une notion du temps qui passe, les chats se repèrent grâce à leur sens de la routine, les rituels quotidiens et aux facteurs environnementaux.

A lire en complément : Comment calmer un chat en période de chaleur

En effet, en observant l’homme dans ses habitudes, ils comprennent que chaque jour certains faits se reproduisent à la même heure. Ils ont alors une idée cohérente du rythme général d’une journée, et c’est ce qui les rassure. Donc gardons que les chats savent très bien les différents moments de la journée avec le lever ou le coucher du soleil et les habitudes quotidiennes de l’homme.

L’horloge interne des chats

Certaines études publiées par les scientifiques et chercheurs sur le chat et sa notion du temps ont permis de prouver que les chats possèderaient une horloge interne. Bien qu’il n’existe pas une « horloge de chat », les chats observent en détail et analysent tous les indices qui les entourent pour se situer et s’orienter dans le temps. C’est pourquoi ils viennent souvent réclamer leurs croquettes à des heures fixes. Ils sont capables de faire la différence entre des longues et de courtes périodes, et sont en mesure de distinguer l’aube du crépuscule pour chasser.

La perception du temps chez les chats : une question de routine ?

La perception du temps chez les chats est-elle liée à leur routine quotidienne ? C’est ce que tendent à prouver certaines recherches. Effectivement, nos amis félins sont de véritables animaux d’habitude : ils ont des moments précis pour manger, dormir ou jouer. Les chats étant des prédateurs nocturnes, ils ont l’habitude de chasser et de se montrer actifs la nuit tombée. Ils dorment ensuite en journée pour récupérer leur énergie. Cette organisation stricte peut expliquer pourquoi ils semblent avoir une notion si précise du temps.

Certains comportementalistes avancent une autre hypothèse : celle de la mémoire associative. Les chats associent certains événements à des heures spécifiques dans un processus appelé « conditionnement opérant ». Par exemple, s’ils savent qu’on ouvre le frigo vers 8h chaque matin pour leur donner à manger, ils viendront nous réclamer cette nourriture tous les jours aux alentours de cette heure-là.

Si les chats ne comprennent pas forcément exactement ce qu’est le temps tel que nous l’appréhendons nous-mêmes • avec ses minutes et ses secondes parfaitement définies -, leurs connaissances archaïques du cycle jour/nuit et leur capacité à acquérir des habitudes strictes suggèrent qu’ils possèdent toutefois une forme d’horloge interne qui leur permet de se situer dans le temps en fonction des éléments extérieurs et/ou internes comme la faim, par exemple.

Les effets du temps sur le comportement des chats : cas de la sénescence cognitive

De même que pour les humains, le temps qui passe peut aussi avoir des effets sur le comportement des chats. Avec l’âge, ils peuvent souffrir de sénescence cognitive, un état inflammatoire du cerveau qui perturbe leur capacité à mémoriser et à apprendre de nouvelles choses.

Les symptômes les plus courants sont la confusion spatiale (perte de repères dans leur environnement), une diminution progressive des réponses motrices (comme sauter ou courir), ainsi qu’une déficience en matière d’apprentissage et d’adaptation aux changements.

Cela ne signifie pas que tous les chats âgés souffrent automatiquement de ces problèmes : certains sont épargnés tandis que d’autres y sont touchés précocement. Les facteurs génétiques entrent en ligne de compte mais aussi l’environnement et les habitudes alimentaires.

Il est toutefois possible d’améliorer la qualité de vie des chats atteints par cette sénescence cognitive grâce à une combinaison d’exercices mentaux stimulants, comme jouer régulièrement avec eux ou leur faire résoudre des énigmes pour leur nourriture, ainsi qu’un régime alimentaire adapté. Effectivement, il a été prouvé que certains composants nutritionnels permettent non seulement une amélioration cognitive chez nos félins domestiques mais aussi ralentissent considérablement la progression du déclin cognitif lié au temps chez eux.

Si notre compréhension scientifique actuelle suggère que l’horloge interne féline existe bel et bien, elle est encore loin d’être totalement comprise. Il reste encore de nombreuses questions en suspens sur la relation entre les chats et le temps qui passe. En attendant de nouvelles recherches, il ne fait aucun doute que nous continuerons à observer attentivement nos amis félins dans l’espoir de mieux comprendre leur perception du temps.

Comment les chats anticipent-ils les événements à venir ?

Les chats sont aussi capables d’anticiper les événements à venir, mais de quelle manière ? Selon des études récentes, leur capacité à anticiper dépendrait en grande partie de l’observation, et ce qui est appelé la régularité prévisible.

Cela signifie que les chats peuvent prédire un événement futur s’ils ont été témoins de cet événement plusieurs fois auparavant à une fréquence régulière. Par exemple, si vous donnez toujours à manger à votre chat après être rentré du travail, il va anticiper le moment où vous allez arriver et se mettre en position pour recevoir son repas.

Cette anticipation peut aussi être observée dans leur comportement lorsqu’un élément perturbateur vient modifier leur routine habituelle. Si, par exemple, vous partez en vacances pendant quelques jours ou changez vos horaires de travail sans avertissement préalable, votre chat peut éprouver un certain stress face à cette situation inattendue avant de finalement s’y adapter.

Mais comment cela fonctionne-t-il réellement au niveau cognitif ? Les chercheurs pensent que les chats utiliseraient deux types d’horlogerie interne. La première serait basée sur des facteurs internes comme la faim ou la soif qui influencent directement le comportement du félin. Le second type serait plus complexe puisqu’il implique une compréhension plus globale des schémas temporels autour d’eux afin d’adapter leurs comportements aux différentes situations.

Les chats sont aussi capables de mémoriser des événements plus longs dans le temps. Par exemple, si vous avez déménagé avec votre chat il y a plusieurs mois et que celui-ci avait repéré un endroit particulièrement confortable pour dormir dans la nouvelle maison, il se souviendra probablement encore où cet endroit se trouve même après des mois ou des années.

Bien qu’ils ne soient pas conscients du concept abstrait du temps tel que nous le connaissons en tant qu’êtres humains, les chats ont une horloge interne qui leur permet de comprendre et d’anticiper les événements à venir en fonction de schémas comportementaux réguliers observés autour d’eux. Cela témoigne une fois encore de l’intelligence incroyable dont ces animaux font preuve au quotidien.

Les différences de perception du temps entre les chats domestiques et les chats sauvages

Mais comment les chats domestiques se comparent-ils aux chats sauvages en termes de perception du temps ? Les recherches dans ce domaine sont limitées, mais les scientifiques ont pu noter quelques différences.

Les chats sauvages, par exemple, doivent être très attentifs à leur environnement pour survivre. Ils passent la plus grande partie de leur journée à chasser pour subvenir à leurs besoins. Pour eux, le temps est donc une question de vie ou de mort et il est probable qu’ils aient développé une meilleure compréhension des schémas temporels que leurs homologues domestiques.

En revanche, les chats domestiques n’ont pas besoin d’être aussi vigilants pour trouver leur nourriture car elle leur est fournie régulièrement. Ils ont souvent accès à des lieux confortables où ils peuvent dormir et se reposer sans avoir besoin de surveiller constamment leur environnement. En conséquence, il est possible que les chats domestiques soient moins sensibles aux changements dans l’environnement qui pourraient affecter la perception du temps chez les félins sauvages.

Cela ne signifie pas que tous les chats domestiques sont insensibles au passage du temps • certainement pas ! Les propriétaires observent souvent leurs animaux changer avec l’âge ; un chat âgé peut passer plus de temps à dormir qu’un jeune chat actif qui préfère explorer son territoire. Cela suggère que même si tous les chats domestiques ne dépendent pas autant du rythme naturel que ceux vivant en liberté totale (à savoir chasseur/dormeur), chacun d’entre eux a sa propre perception du temps.

Il est difficile de dire si les chats ont une réelle notion du temps ou non. La recherche suggère que leur capacité à anticiper et à se souvenir des événements futurs indique que quelque chose d’analogue à une horloge interne existe dans leurs cerveaux. Et cela n’est pas étonnant étant donné l’intérêt incroyable qu’ils portent au monde qui les entoure ! En tant que propriétaires attentifs et responsables, nous pouvons aider nos amis félins en structurant notre vie autour de routines régulières • nourriture, jeux interactifs avec nous-mêmes • pour créer un environnement prévisible où ils peuvent développer ces compétences cognitives importantes tout en vivant heureux et confortablement chez eux.

vous pourriez aussi aimer