Les animaux les plus bruyants

Les animaux émettent un son pour communiquer entre eux afin de transmettre leurs états à l’instant. Ceci peut être un cri de joie, de détresse ou de crainte. Chaque animal possède un cri particulier qui varie d’une espèce à l’autre et assure une communication parfaite dans chaque espèce. Néanmoins, certains animaux produisent des sons intenses. Vous trouverez dans cet article quelques animaux les plus bruyants.

La baleine bleue

La baleine bleue est une espèce de cétacés de la famille des balaenopteridae. Le son émis par les baleines est appelé les chants de baleine. Ceux-ci sont infrasoniques à une vingtaine d’Hertz et peuvent atteindre des centaines de kilomètres lorsque la mer est calme. Il faut noter que les cris de baleine bleue sont plus intenses qu’un moteur à réaction au décollage. Le sonomètre peut enregistrer une puissance sonore de 188 décibels (dB). Deux baleines nageant à des distances significatives peuvent facilement communiquer.

A lire aussi : Puis-je vacciner Moi-même mon chat ?

En effet, le son est produit grâce aux transferts d’air entre les différents organes aériens en circuit fermé. Ensuite, il est amplifié par deux résonateurs (sinus crâniens et cavités nasales) et les sacs laryngés. Ces chants durent entre dix et vingt secondes.

Le cachalot

Le cachalot se trouve particulièrement dans les grands océans, il est l’un des animaux les plus bruyants. Il produit des bruits secs et brefs appelés clics. Pour cela, le cliquetis dure seulement cent microsecondes. Ceux-ci sont plus forts qu’ils peuvent être fragiles pour l’audition humaine. Néanmoins, ils sont sans effet sur le corps humain. Les plongeurs qui désirent aller à la rencontre des cachalots doivent être extrêmement prudents envers leur compagnie. Le cachalot émet des clics successivement rapprochés pendant la chasse qui constitue un ensemble de bourdonnements. Ce mécanisme est produit par l’animal pour étourdir sa proie.

A lire en complément : L'impact de l'utilisation des animaux en recherche scientifique : étude des controverses et enjeux éthiques

La fréquence du son de cachalot est de plus de dix Hertz. Le plus grand cachalot produit un clic qui peut atteindre 230 décibels. Ceux-ci peuvent arriver à plusieurs kilomètres et aident à l’écholocation.

La crevette pistolet

Cette nomenclature désigne plusieurs espèces de crustacés qui appartiennent à la famille des Alpheidae. Cette crevette est l’animal le plus bruyant des crustacés. En effet, la crevette pistolet pour se faire entendre doit claquer sa grosse pince. Ce processus produit une bulle de cavitation hydrodynamique qui explose violemment. La bulle s’éclate et se forme rapidement à moins d’une milliseconde. Ainsi, l’onde de choc peut mesurer 200 décibels (dB). Ceci permet d’étourdir, de tuer sa proie et d’éloigner les éventuels prédateurs. Le bruit est puissant pour un animal de taille pareille. Tout même, le terme pistolet lui convient parfaitement pour l’intensité de son bruit.

Le dauphin à long bec

Passons maintenant à un autre animal connu pour sa vocalisation puissante et complexe : le dauphin à long bec, aussi appelé Delphinus capensis. Ce mammifère marin est réputé pour sa capacité exceptionnelle à produire une grande variété de sons. En fait, le dauphin utilise des clics, des sifflements et même des chants mélodieux pour communiquer avec ses congénères et naviguer dans son environnement aquatique.

Les clics émis par le dauphin sont particulièrement fascinants. Ces bruits sont générés par l’organe appelé ‘melon’, situé sur le front du cétacé. Lorsque les ondes acoustiques frappent ce melon spécialisé, elles se réfléchissent et se focalisent en un faisceau étroit qui est ensuite projeté dans l’eau. Cela permet au dauphin d’émettre des signaux sonores précis afin de détecter les objets ou les proies présentes dans son environnement.

Quant aux sifflements, ils jouent un rôle crucial dans la communication sociale entre les membres d’un groupe de dauphins. Chaque individu possède une signature vocale unique qui lui permet d’être reconnu par ses compagnons de jeu ou lorsqu’ils cherchent à retrouver leur chemin après avoir été séparés.

Certains spécimens de dauphins ont la particularité d’émettre des chants complexes semblables à ceux que l’on peut entendre chez les baleines à bosse. Ces mélodies sont composées de motifs répétitifs et peuvent durer plusieurs minutes voire plusieurs heures ! Les chercheurs pensent que ces chants servent à séduire les partenaires potentiels ou à maintenir la cohésion du groupe.

Le dauphin à long bec est un virtuose des sons marins. Grâce à sa capacité unique de produire une large gamme de vocalisations variées, il parvient non seulement à interagir avec ses semblables, mais aussi à naviguer avec brio dans son environnement aquatique complexe.

Le coq de bruyère

Passons maintenant à un autre protagoniste des décibels : le coq de bruyère. Aussi appelé tétras lyre ou lagopus lagopus, cet oiseau montagnard est célèbre pour son chant puissant et caractéristique. Effectivement, le coq de bruyère utilise sa voix pour marquer son territoire et attirer les femelles lors de la période de reproduction.

Le chant du coq de bruyère est une véritable symphonie dans les airs. Il se compose d’une combinaison harmonieuse de notes graves et aiguës qui s’enchaînent avec une précision remarquable. Cette performance musicale vise avant tout à impressionner les autres mâles présents sur le même territoire afin d’affirmer sa dominance et d’éviter toute confrontation physique.

La technique vocale utilisée par le coq de bruyère est fascinante. Il projette ses chants en gonflant sa poitrine pour amplifier leur intensité sonore. Il module habilement l’amplitude et la fréquence des sons émis grâce à ses muscles respiratoires bien développés.

Il faut noter que chaque individu possède un chant unique qui lui permet d’être identifié par ses congénères. Les mélodies entonnées par ces oiseaux sont non seulement des déclarations territoriales mais aussi des moyens efficaces pour reconnaître leurs semblables.

Le coq de bruyère est donc un musicien talentueux dont la voix résonne au cœur des sommets montagneux. Son répertoire vocal complexe et harmonieux lui permet de défendre son territoire avec prestance, tout en séduisant les femelles lors des parades nuptiales.

vous pourriez aussi aimer